Love in space : case study, 2020
 

Essai, 160 pages. Questionnement autour de la représentation et étude du caractère cyclique du phénomen de perception.

Dans cet essai, l'Amour est utilisé comme un vaisseau spatial. Une conversation s'engage et nous découvrirons comment un espace est créé à travers le processus de perception individuelle. Sous la forme d'un journal de recherche, les différents chapitres se nourrissent, s'entrecroisent naturellement, se répondent, et parfois... se contredisent. Il existe plusieurs chemins de lecture possibles : Les espaces de l'amour, les "espaces" de la perception, puis "l'espace-entre" : que l'on ne peut ni attraper ni fixer, mais qui correspond à l'espace dans lequel tout se forme.

05      Foreword Starting Point

09      Intro Interest

13       Ideal Vision Illusion/Fantasy

17       Aesthetic Experience Projection

95      Morphological Space Analysis

101     Dynamic/Meaningful Space Translation/Interpretation

107    Elastic Space Distortion

113     Bouncing Space Integration

117     Inquisitive Space Appropriation

123     Physical Experience

137     Conclusion Response-ability ?

141     Epilogue Starting Point

145     References Mirrors

Design graphique : Rully Irawan

87068379_1500598193450794_48574131920594
.png